Station de dessalement de Souk Tleta, le plus grand réseau de transport d'eau du Maghreb

L’objectif de ce projet était la construction d’un réseau de transport d’eau entre la station de dessalement de Souk Tleta et le réseau de distribution de la région de Tlemcen, en Algérie.

Grâce à lui, il a été possible d'approvisionner en eau, 24 heures sur 24, une population aujourd'hui estimée à 1 million de personnes. Il devrait en outre permettre de couvrir les besoins en eau potable des habitants de la région jusqu'en 2050.

L'approvisionnement est garanti par les apports de la station de dessalement d’eau de mer de Souk Tleta — ayant une capacité d'environ 200 000 m³ — et d’une deuxième station d'un volume similaire, prévue à Honaïne. Ce projet a entraîné la création de 600 postes de travail temporaires et 180 permanents.

Les bénéficiaires cette infrastructure sont la ville de Tlemcen, capitale de la wilaya, et les communes suivantes : Marsa Ben M’Hidi, Msirda Fouaga, Bab El Assa, Souk Tleta, Souahlia, Ghazaouet, Tianet, Dar Yaghmourassen, Nedroma, Djebala, Souani, Hammam Boughrara, Maghnia, Sabra, Bouhlou, Sidi M’djahed, Beni Boussaïd, Beni Mester et Ouled Riah.

La station de dessalement de Souk Tleta a été mise en service en décembre 2009.

Caractéristiques

  • Une canalisation linéaire de 157 km, avec un diamètre nominal de 1 400 - 150 mm.
  • Six dépôts ayant une capacité de 500 à 20 000 m³.
  • Cinq stations de pompage.
  • Un système de télégestion.
  • Un régulateur de pression d’eau.