Énergie thermosolaire, un pas en avant dans le domaine des énergies renouvelables

Elecnor est présent dans le secteur espagnol de l'énergie thermosolaire grâce au développement de trois centrales thermoélectriques de 50 MWchacune. Il s'agit des projets ASTE 1A y ASTE 1B, à Alcázar de San Juan (Ciudad Real), et Astexol 2 à Badajoz (Estrémadure). En phase de construction depuis 2009, ils représentent un investissement total de plus de 900 millions d'euros.

Les installations, dont la mise en marche est prévue pour fin 2012, occupent une surface approximative de 160 hectare schacune, et se caractérisent par une technologie à cylindres paraboliques. Entre autres avantages, les trois centrales produiront une électricité équivalant à la consommation de 90 000 foyers, et éviteront ainsi l'émission atmosphérique de quelque 144 000 tonnes de CO2 par an. Elles auront également un impact socioéconomique majeur, grâce à la création de 1 500 emplois directs pendant la phase de construction, et 150 pendant celle d'exploitation.

Son introduction sur le marché thermosolaire espagnol permet à Elecnor de compléter son portefeuille dans le domaine des énergies renouvelables avec 150 MW thermosolaires en construction. Sa capacité technique et économique lui permet d'aborder la conception, la fourniture, la construction, la mise en marche, l'exploitation et la maintenance de centrales solaires thermoélectriques reposant sur une technologie de collecteur cylindrique parabolique. Elecnor est ainsi l'un des fournisseurs de services EPC (Engineering, Procurement and Construction) de référence du secteur.

Pour le développement de ces trois centrales thermosolaires dans notre pays, Elecnor a signé trois « project finance » d'un montant total de 700 millions d'euros auprès de plusieurs établissements financiers..

Elecnor a décidé de miser sur cette technologie, dont la croissance dépendra de l'évolution réglementaire en Espagne, du développement du marché dans les autres pays et des avancées technologiques. Des opportunités de promotion eau Chile, au Brésil, en Indie et aux USA sont en cours d'analyse.